Confession de foi détaillée

La Bible

Les Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testament ont été donnés par l’inspiration verbale et plénière de Dieu, elles sont donc infaillibles (Ps 19:8-12; 119:89,105). Elles ont été données pour nous conduire au salut par la foi en Jésus-Christ. Elles sont entièrement inspirées par Dieu et servent donc de guide faisant autorité pour la compréhension, la vie, et le ministère chrétien (2Tim 3:15-17). Les Écritures sont sans erreur et totalement dignes de confiance (Jn 10:35; 17:17; Matt 24:35). Nous ne devons ni ajouter aux Écritures, ni les compléter, ni les modifier par une tradition plus tardive ou une supposée révélation (Is 8:20; Gal 1:8-9). Toute formulation de doctrine, de croyance, de confession, ou de théologie, doit être mise à l’épreuve par le plein conseil de Dieu dans les Saintes Écritures (Matt 22:29-33; Eph 2:20; Actes 28:23). Une compréhension correcte des Écritures dépend de l’illumination du Saint-Esprit; par conséquent, la connaissance factuelle obtenue par l’exégèse, l’exposition, et l’interprétation ne suffit pas à pour convertir ou pour donner la compréhension spirituelle, seul le Saint Esprit peut apporter la compréhension à travers la Parole et appliquer le message au cœur du croyant (1Cor 2:7-16).

Dieu

Dieu est trinitaire. Il n’y a qu’un Dieu, infini, éternel, tout-puissant, et parfait dans la sainteté, la vérité et l’amour (Deut 6:4; 1Cor 8:4,6; Is 44:6-8; 57:15; 1Jn 4:8; Gen 17:1; Ps 145:3). Dans l’unité de la Divinité, il y a trois personnes – le Père, le Fils et le Saint-Esprit qui co-existent, qui sont co-égales, et co-éternelles (Matt 3:16-17; 28:19; 1Cor 12:4-6; 2Cor 13:13). Le Père n’est pas le Fils, et le Fils n’est pas le Saint-Esprit, mais chacun est vrai Dieu. La croyance en un seul Dieu – le Père, le Fils et le Saint-Esprit – est le fondement de la foi et de la vie chrétienne (Jn 14:23, 25; 15:26; 16:13-15). Dieu est le Créateur du ciel et de la terre (Gen 1:1; Heb 11:3; Ps 33:9). Par Sa parole, toutes choses ont été faites et par cette même Parole, Il soutient tous les jours toute Sa création (Jn 1:3,10; Col 1:15-17; Heb 1:2-3; Ps 147:13-16). Dieu a fait l’homme pour communier avec Lui-même et a prévu que toute la création vive à la louange de Sa gloire (Rom 11:36; Eph 1:12, 14, Apo 4:11). Comme Créateur, le Dieu trinitaire a façonné l’univers en dehors de tout matériau préexistant et sans aucun processus évolutif. (Nous affirmons l’historicité des onze premiers chapitres de la Genèse). Il est fidèle à toutes Ses promesses et Il fait coopérer toutes choses au bien de ceux qui L’aiment. Dans Sa grâce insondable, Il a donné Son Fils Jésus-Christ pour la rédemption de l’humanité (Ro 8:28; Jn 3:16).

Jésus-Christ

Jésus Christ, le Fils est pleinement Dieu et pleinement homme. Il est le seul Sauveur à disposition de l’humanité pour le pardon et la rédemption (Jn 1:1, 20:28; Col 1:19; 1Tim 2:5-6; Heb 2:14-18). Il est la Parole faite chair, ce qui signifie qu’il a été surnaturellement conçu du Saint-Esprit, qu’Il est né de la Vierge Marie, et qu’Il est parfait dans Sa nature, Son être, et Son obéissance (Jn 1:14; Matt 1:18, 22-23; Luc 1:35; Jn 8:29; Heb 5:8). Il a versé son sang sur la croix comme Substitut expiatoire pour les péchés de toute l’humanité. Il est ressuscité des morts dans Son propre corps glorifié, Il est monté au ciel, et reviendra dans la gloire (Jn 19:33-37; Rom 4:24-25; 1Cor 15:1-3; 2Cor 5:21; 1Pi 2:24; 1Jn 2: 2; Act 1:9-11; 1Thess 4:16-17). Il est le chef de son corps l’Eglise; Il est Victorieux sur toutes les puissances des ténèbres. Il règne à la droite de Dieu le Père (Col 1:8, 2:15; Heb 1:3-4).

Le Saint-Esprit

Le Saint-Esprit a inspiré des prophètes, des juges et des rois dans les temps anciens (1Pi 1:10-12; 2Pi 1:20-21). Il a oint Jésus Christ pour Son ministère terrestre (Lu 4:18).
Le Saint-Esprit convainc le monde de péché, de justice et de jugement (Jn 16:8-10). Il remplit l’Eglise avec puissance le jour de la Pentecôte (Act 2). Il régénère celui qui croit en Jésus-Christ en le faisant passer de la mort spirituelle à la vie spirituelle (Jn 3:3-5; Tit 3:5), lui apportant la Nouvelle Naissance; Il unit le croyant à Jésus-Christ dans la foi au moment du salut par le baptême de l’Esprit (1Cor 12:13; Gal 3:27); Il demeure dans les croyants régénérés, produisant en eux le fruit de l’Esprit Saint, leur permettant ainsi de se développer dans l’expérience de la sanctification (Jn 15:8-10; 1Cor. 6:19; Rom 8: 9-11; Gal 5:22-23; 2Cor 3:17-18; 1Pi 1:2). Les croyants sont exhortés à être remplis du Saint-Esprit (Eph 5:18; 4:30; 1Thess 5:19). Il scelle pour le jour de la rédemption (Eph 1:13; 4:30). Il transformera les corps mortels des croyants à la ressemblance du corps glorieux de Jésus-Christ (Phil 3:21).

L’homme

L’homme a été créé mâle et femelle, à l’image et à la ressemblance de Dieu (Gen 1:26-27). A cause du péché originel de l’homme, l’humanité a chutée de Dieu et est devenu corrompue dans toute sa nature. L’homme est par lui-même totalement incapable de retourner à Dieu (Rom 5:12, 16-17; Jr 17:9; Eph 2:1-3.; Jn 6:44). Les hommes déchus et pécheurs, quels que soit leurs caractères ou leurs réalisations, sont éternellement perdus et sans espoir en dehors du salut en Jésus Christ (Jn 3:3-7; Act 4:12).
Dieu a créé à merveille et immuablement chaque personne comme un homme ou une femme. Ces deux genres distincts et complémentaires, réfléchissent ensemble l’image et la nature de Dieu. (Gen 1:26-27.) Le rejet de son sexe biologique est un rejet de l’image de Dieu dans cette personne. Nous croyons que le terme «mariage» n’a qu’une seule signification: l’union d’un homme et d’une femme dans une union unique, exclusive, telle qu’elle est délimitée dans l’Écriture. (Gen 2:18-25) Nous croyons que Dieu veut l’intimité sexuelle uniquement entre un homme et une femme qui sont mariés l’un à l’autre. (1Cor 6:18; 7:2-5; Heb. 13:4) Nous croyons que Dieu n’a ordonné aucune activité sexuelle intime en dehors d’un mariage entre un homme et une femme. Nous croyons que toute forme d’immoralité sexuelle (y compris l’adultère, la fornication, le comportement homosexuel, la conduite bisexuelle, la bestialité, l’inceste, et l’utilisation de la pornographie) est pécheresse, nocifs pour l’homme et offensante pour Dieu. (Matt 15: 18-20; 1Cor 6: 9-10.)

Le Salut

Le salut est le don de Dieu, il est uniquement donné par Sa grâce, par le moyen de la foi en Jésus-Christ (Eph 2:8-9.; Rom. 5:1; Act 16:31) en Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection (Rom 3:25; 1Cor.15:1-2, Heb 9:12 et 10:19, Apo 1:5). Reconnaissant son besoin d’un Sauveur et regardant à Christ et à Son expiation pour le péché, l’homme peut naître de nouveau à la vie éternelle par le Saint-Esprit (Act 2:38; Tit 3:4-7; Act 3:19-21). Il n’y a absolument aucun autre nom que Jésus-Christ par lequel l’homme peut être sauvé (Act 4:12). Par son grand acte rédempteur, Il nous offre le pardon des péchés, la libération de l’esclavage au monde, et la liberté en son Esprit (Eph 1:17; Gal 6:14-15).

Le baptême

Le baptême du Saint-Esprit est accordé à tous ceux qui croient en Jésus-Christ. Cela se produit dans chaque croyant au moment du salut. Chaque croyant est baptisé dans le corps de Christ (l’Eglise) quand il ou elle est régénéré (1Cor. 12:13).

L’évangélisation

L’accomplissement de la Grande Commission est de la responsabilité de tous les croyants. Les croyants doivent prier le Seigneur de la moisson d’envoyer des ouvriers dans le monde pour prêcher l’Évangile et implanter des églises (Matt 28:18-20).

L’Eglise

L’Eglise, qui est le corps et la future épouse de Christ, est dédiée à l’adoration et au service de Dieu, à l’observation des sacrements ou ordonnances du baptême et de la Cène du Seigneur, ainsi qu’à la pratique de bonnes œuvres (Rom. 12:4-5; 1Cor 12:27; Eph 2:22; 5:23, 26,27; 1Pi 2:5, 9-10; Eph 2:10; Tite 2:14). La première tâche de l’Église, à toutes les époques, est d’enseigner toutes les nations et de faire des disciples, rendant l’Évangile présent dans tous les aspects de la vie et de la pensée. La mission ultime de l’Église est l’évangélisation des âmes perdues (Matt 28: 19-20; 2Cor 10:4-5).

Satan

Lucifer fut créé être angélique parfait, mais s’ést rebellé contre Dieu (Ez 28:15-18; Is 14:12-17). En conséquence, Satan est devenu complètement corrompu, il est le chef de l’armée des anges qui sont tombés aussi avec lui. Il est l’adversaire de Dieu et du peuple de Dieu (Apo 12:4, 10-17; 13:7; 2Cor 11:13- 15). Satan a été vaincu et a été jugé à la Croix. Il attend maintenant son destin ultime à la seconde venue de Jésus-Christ (Jn 16:11; Apo 20:1-2, 7-10).

La Consommation de toutes choses

Jésus-Christ reviendra pour enlever Son Eglise. Immédiatement après cet événement sera la période de tribulation de sept ans. A l’issue de cette période, Christ reviendra sur la terre et établira Son règne de 1000 ans. À la fin des 1000 ans du règne de Christ, Satan sera jeté dans l’étang de feu. Le prochain événement sera le jugement du Grand Trône Blanc des non sauvés. Christ établira alors de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Ce sera la consommation de toutes choses.
La consommation de toutes choses comprendra les évènements suivants: l’enlèvement de l’Eglise (1Thess 5:9; 1Cor 15:52), la période de tribulation sur terre (Jer 30:7; Dan 9:27; Apo 6:17); la seconde venue glorieuse de Jésus avec Son règne de 1000 ans sur la terre de Jérusalem; le jugement du trône blanc des non sauvés (1Thess 4:13-17; 1Cor 15:50-54; 2Co 5:10; 1Cor 3:11-15; Matt 24:30; Act 1:11; Apo 1:7; Zach 12:10, 14:3-11; Apo 19:11-16; 20:11-15). Satan, son armée, et l’humanité tout entière en dehors de Christ seront séparés éternellement de la présence de Dieu, endurant un châtiment éternel en enfer (Matt 25:41; Mc 9:47-48; 2Thess 1:7-10). Tous ceux qui ont été rachetés par le Christ du royaume des ténèbres au royaume de la lumière seront présents pour toujours avec Christ dans la Nouvelle Jérusalem des nouveaux cieux et de la nouvelle terre (Apo 21:1-4).